Message du Seigneur Michaël

 

 

Les qualités du Guerrier

de Lumière de la PAIX

Canalisé par Amlas-Marie, le 16 septembre 2008

 

 

Namasté, frères et sœurs de la terre,

Michaël, Je Suis,

 

Fort heureux de contacter à nouveau le plan terrestre et de contacter, avant tout, vos magnifiques vibrations.

 

Frères et sœurs de la terre, accueillez avec moi les guerriers de Lumière des plans subtils. Voyez qu’actuellement, nous prenons place dans ce temple autour de vous, derrière vous, en vous. Nous sommes, nous le répétons, fort heureux d’avoir la possibilité ainsi de contacter de façon plus palpable, Gaïa, à travers vos racines.

 

Il est fort important, pour cette rencontre, que vous gardiez la conscience vos racines, la conscience de votre corps et la reconnaissance de votre incarnation dans le lien amoureux avec Gaïa. Créez cela, en conscience. Établissez vos racines, vos assises et demandez à un aspect de votre Être, de garder la conscience de l’enracinement pendant tout le temps de cette rencontre. Ceci nous permettra une association encore plus intime; une rencontre cœur à cœur, de notre conscience à votre conscience. Ceci nous permet d’adombrer cette forme par votre enracinement et, de capter de façon plus personnelle chacune de vos vibrations, les vibrations de votre essence. Ainsi, accueillez nous par la respiration, par ce prana qui vous permet de percevoir bien au-delà des limites de votre corps. .Accueillez-nous dans votre cœur, accueillez-nous dans votre conscience et accueillez-nous dans vos racines, dans votre lien avec Gaïa.

De ce grand cœur cosmique, d’où nous venons, nous saluons le cœur de Gaïa avec joie et reconnaissance. Nous reconnaissons sa divinité, tout comme nous reconnaissons les divines présences à l’intérieur de Gaïa et sur Gaïa. Respirez profondément… et permettez une plus grande intégration de nos énergies, l'ajustement vibratoire avec vos énergies en faisant résonner à partir de votre cœur, la vibration du om ce son universel qui nous unit dans tous les plans qui certes, inclut votre terre. À travers votre vibration consciente, nous vous demandons d’effectuer cela maintenant, nous nous joignons ainsi à vous : o m, o m o m

 

Vous êtes invités frères et sœurs, guerriers de lumières, ponts et porteur de Lumière à recevoir cet enseignement dans votre cœur. Nous allons vous entretenir ce soir de la voie et des qualités des Guerriers de Lumière. Vous le savez, la voie du guerrier de la Lumière est une voie sacrée, une voie spirituelle. Il existe de nombreuses voies menant à la Réalisation. Il existe ainsi pour les humains que vous êtes, de nombreux choix. Vous avez, entre autres, la voie spirituelle de la contemplation, vous avez la voie de la dévotion, vous avez la voie de l’action, vous avez certes la voie spirituelle de la méditation à travers divers yoga vous permettant de revenir à l’intérieur de vous. Vous avez de nombreuses autres voies.

 

Premier volet : La voie de l’engagement dans le service

 

La voie du guerrier est celle du service, du service par une action consciente, action portée par l’Amour et la Lumière, impulsée par l’Être. Nombreuses sont les voies, et toutes ont comme but, de vous amener à la reconnaissance du divin qui vous habite.,la reconnaissance de la Lumière en vous, bien que vous ayiez parfois l’illusion que vous êtes avant tout ombre et souffrance. Voilà qu’à l’intérieur de votre cœur existe un diamant, un feu brûlant, le Feu Sacré, le feu Christique, semence de l’être divin en vous et que lorsque vous le choisissez, en conscience, ceci devient une étape précise sur la voie initiatique. Cette étape est celle où vous reconnaissez que l’illusion de l’ego et de la personnalité vous ont amenés, de vies en vies, dans une spirale d’expériences certes importantes. Ces expériences ont portées en elles la semence de la conscience qui vous permet, maintenant, de reconnaître et de choisir avant tout, une voie vous permettant de réaliser en totalité l’être que vous êtes afin de manifester cet Être.

 

Ainsi, le Guerrier de Lumière choisi cette voie en reconnaissant le mandat de son âme, le mandat de servir la Lumière sur Gaïa puisqu'elle a été votre choix d’incarnation. Toutefois, sachez qu’il existe de nombreux guerriers sur d’autres planètes, sur d’autres plans, dans d’autres dimensions, et qui portent comme vous, le mandat de reconnaître et de manifester la Lumière. En réalité, votre mandat de Guerrier sur la terre est celui de restaurer en vous et autour de vous la reconnaissance du Plan de Lumière, du Plan Divin.

 

Le guerrier se doit d'être totalement engagé et focalisé sur ce mandat. Ce mandat de service implique, certes, deux volets, deux aspects : -Le service à votre âme; la reconnaissance de votre âme et de ses multiples qualités et , le service à Gaïa. Par conséquent, le service à vos frères et sœurs de la race humaine,  ainsi que le service aux règnes animal,minéraux et végétaux.

 

Le Guerrier porte ce mandat dans son cœur et sa conscience et constamment :

il cherche la Lumière,

il porte la Lumière,

il appelle la Lumière lorsqu’elle n’est point présente,

il dévoile la Lumière derrière les illusions de l’apparence associé à votre troisième dimension physique.

 

Sur ce chemin d’accomplissement, certes le guerrier est appelé à reconnaître en lui des qualités, des attributs vibratoires énergétiques et spirituels qui lui permettent et permettront de se reconnaître, de s’aimer et ainsi, de se réaliser. Vous êtes tous dans cette voie de réalisation que vous appelez ascension. Cette voie qui vous permet d’aller au-delà des limites illusoires auxquelles vous avez été encodés pendant de nombreuses incarnations, afin d’apparaître…enfin, puisque vous avez choisi ce moment béni, dans la totalité de l’être que vous êtes.

 

Certes, le Guerrier est avant tout un être engagé :

face à lui-même,

face à son âme,

face à sa divinité,

face à son essence

et aussi face au mandat de service envers Gaïa

et tous la famille planétaire.

Voilà qu’ainsi, le Guerrier s’ouvre à l’inclusion; l’inclusion de son cœur et de sa conscience. Il s’ouvre à tout ce qui est sur son chemin et à tout ce qui est présent dans sa vie ; que ce soient les êtres qui l’entourent ou que ce soient des frères et sœurs qu’il ne connaît point de façon personnelle. Il ne les connaît point de façon personnelle, toutefois, il les reconnaît comme faisant partie de cette Grande Famille d’Êtres ayant choisi d’habiter Gaïa pour évoluer ensemble jusqu’à la restauration totale du Divin en eux.

 

Ainsi, pour cet enseignement, nous avons regroupé les qualités que vous êtes appelés à conscientiser, à développer, à revendiquer dans votre engagement face à vous-même sur ce chemin de Lumière.

 

En premier lieu, nous allons vous présenter le volet de l’engagement. Certes le guerrier est un être engagé. Ce qui signifie qu’il garde constamment une intention claire et un focus sur la réalisation du plan divin en lui et autour de lui. Son engagement est total et ceci appelle le courage, le courage de poursuivre la voie dans laquelle il s’est engagée malgré les obstacles inhérents au plan terrestre. Malgré les périodes plus ou moins difficiles qu’il rencontre dans sa propre vie et autour de lui, le guerrier se doit de manifester, de rappeler à l’intérieur de lui, et développer cette qualité de détermination invincible qui lui permet de revenir constamment au focus qu’il s’est donné dans son engagement.

 

Par cela, il ramène les aspects de son être, que ce soit mental, émotionnel ; que ce soit le plan éthérique et les multiples mémoires qui l’habitent, il ramène dans sa conscience l’engagement, et manifeste le courage de poursuivre la voie.

 

Le guerrier est un être centré et enraciné, ce sont là aussi ses qualités. Une qualité d’enracinement et une qualité de centration servent avant tout son engagement à se reconnaître. Il se doit donc de discerner par quelle discipline, le guerrier, la guerrière de Lumière arrivera à conserver la centration. Ceci peut varier selon vos personnalités, selon aussi les dons de votre âme, les grâces que vous portez. Il est important de reconnaître ce qui est approprié pour chacun et chacune de vous, bien-aimés frères et sœurs.

 

Dans son engagement, le guerrier est appelé à manifester la qualité de la générosité. Qu’est-ce donc que la générosité, bien-aimés? Le dépassement du petit moi. Ce petit moi associé à la personnalité, à l’ego et souvent servi par le mental qui cherche à projeter le doute, nourrir l’ambivalence, le non choix; qui nourrit la procrastination, pour remettre à demain ce qui est demandé.

 

Le dépassement du petit moi qui par la voix de l’ego, constamment crée des obstacles et cherche à freiner la reconnaissance de l’Être véritable et lumineux en vous. Tous, vous connaissez des mécanismes, vous reconnaissez des formes d’auto sabotages qui vous éloignent de vous; nourris par ce petit moi qui cherche à conserver l’illusion de ce programme, de ce code. Vous êtes encodés, vous le savez.

 

Vous avez en cours d’involution accepté certains codes limitatifs. Toutefois vous êtes aussi les maîtres! Et voilà que dans cette étape, ce passage où vous choisissez en premier lieu de servir votre âme plutôt que l’ego; voilà que par cela vous reprenez votre pouvoir, vous décristallisez et transmutez ces anciens codes.

 

Ainsi, l’être que vous êtes manifeste sa générosité, ce dépassement qui vous amène à entendre l’appel de vos frères et sœurs ainsi que celui de votre planète.

Dans votre état d’Etre conscient, vous répondez à cet appel sous diverses formes, diverses façons : que se soit par la prière, par la projection de votre bouclier inconditionnel d’Amour, par l’utilisation de votre épée qui ensemence la Lumière dans les consciences, dans les égrégores, et dans les situations sur lesquelles vous choisissez de projeter votre focus d’Être conscient.

 

Certes, le guerrier engagé manifeste une qualité d’enracinement qui lui permet de reconnaître les blessures qu’il porte en lui de vie en vie, jusqu’à votre maintenant; blessures qui créent l’illusion que le plan terrestre est avant tout un endroit de souffrances, difficultés et lourdeur de vivre. Le guerrier, dans son engagement, guérit ses blessures, guérit ses mémoires et ses codes afin de retrouver la joie d’être ici maintenant, où il Est. Que ce soit sur la terre, dans votre cas, ou que ce soit sur d’autres planètes ou d’autres plans, pour d’autres guerriers, le focus demeure le même : retirer les voiles sur les blessures qui ont créé des empreintes vous emmenant dans l’illusion de la lourdeur, de la souffrance.

 

L’Être divin est un être joyeux. Observez autour de vous les maîtres réalisés, les maîtres incarnés. Ils sont joyeux ! N’est-ce point le cas ? Nous donnerons en exemple le maître Dalaï Lama. Cet être rencontre certes des difficultés dans son mandat; toutefois, constamment il transmute cela pour retrouver la joie d’être, cette joie qu’il irradie continuellement autour de lui, ensemençant en cela cette qualité vibratoire chez les êtres de cette famille humaine. Reconnaissez-vous cela ?

 

Reconnaissez en vous aussi cette faculté de guérir et de transmuter ce qui est illusion et qui fait obstacle à votre joie, la joie d’être et de manifester votre mandat. Le guerrier dans son engagement est un être joyeux et enthousiaste; il reconnaît que la voie qu’il a choisie est une voie de réalisation. Il reconnaît aussi que, par le service à ses frères et sœurs, il dépasse ce petit moi et se relie, s’unifie, s’unit à tous ses frères et sœurs par le cœur, la conscience, la joie de reconnaître en chacun d’eux un aspect de lui-même. N’est-ce point merveilleux ?

 

Ainsi, vous entrez dans ce mouvement d'inclusion, une ouverture qui vous permet de reconnaître que chacun de vous, chacun de vos frères et sœurs, êtes habités par la même Lumière, le principe divin, l’essence même de toutes créations .En cela vous vous reconnaissez.

 

 

Deuxième volet : L’Amour et la Compassion

 

Ceci nous amène, bien-aimés au deuxième volet, qui est celui de l’Amour et la Compassion.

 

Le guerrier agit uniquement par Amour. Il reconnaît en lui les différentes voix qui l'habitent et reconnaît lorsque l’ego est à l’œuvre,et lorsque la personnalité cherche à se faire valoir. Il discerne aussi la voix de son être profond, la voix de l’âme. Ceci est en soi un cheminement, un processus. Plus le guerrier se connaît, plus il identifie par l’auto- observation, par la vigilance - qui est aussi une qualité du guerrier -, ce qui est présent en lui. Est-ce l’ego ou est-ce l’âme ?

 

Ainsi, il déjoue les pièges de l’ego. Certes, vous le savez, l’ego constamment se raffine et s’adapte ne voulant point perdre son pouvoir. Toutefois, le guerrier vigilant reconnaît, car il sait être authentique, il sait se voir; il cesse ainsi de se fuir par divers mécanismes qu’il a instaurés à travers l’ego et la personnalité. Le guerrier, dans sa vigilance et son auto observation, reconnaît quels sont les mécanismes où il se ment à lui-même où il se fuit lui-même. Il fuit alors sa vérité, il fuit sa lumière, il fuit aussi la reconnaissance de son ombre. Le guerrier, pour arriver à réintégrer en totalité sa propre Lumière, se doit d’accueillir, avec amour et compassion, les aspects d’ombre en lui.

Ainsi, il reconnaît lorsqu’il est dans l’auto jugement et le non respect de lui-même et des autres. Le guerrier accueille dans la compassion ses aspects plus lourds qui sont simplement des aspects de lumière temporairement recouverts des voiles de l’ombre, des aspects associés à la souffrance. Dans sa qualité de vigilance, le guerrier constamment revient à lui-même, observateur et témoin de sa journée et de ce qui l’habite. Par cette qualité d’auto observation, il reconnaît de plus en plus aisément et rapidement les différentes voix qui sont à l’œuvre.

Dans sa présence consciente, dans sa conscience christique, il choisit d’accueillir ce qui est plus lourd et de transmuter cela, par amour. Vous avez été encodés pour l' auto sabotage, auto dévaluation, non amour de vous-même et par conséquent non respect de l’être que vous êtes.

 

Le temps est venu d’entrer en totalité dans le choix de trancher avec ce qui n’est plus utile à votre évolution. Ainsi, par amour, les guerriers manifestent l’impeccabilité, le retour constant à soi dans l’observation afin de traquer en tant que guerrier engagé les aspects de l’ego, de la personnalité et des sous personnalités qui sont encore à l’œuvre, cherchant à vous maintenir dans l’illusion du non être. Par amour et compassion, le guerrier s’accueille, comme il accueille dans un respect absolu les êtres qui l’entourent, les situations, les éléments de votre terre, les bouleversements lorsque cela est; car le guerrier délaisse le besoin de contrôler, pour entrer dans la confiance. La confiance au Divin qui l’habite et qui habite Tout ce qui Est .

 

Chaque parcelle de votre terre, chaque être, qu’il soit humain, animal, végétal ou minéral est habité par ce principe divin. Le guerrier, par amour, sert la terre, répond à ses appels à l’Amour, à la Lumière et développe donc une conscience planétaire et certes écologique de tout ce qui Est. Par amour et compassion, il développe la qualité de l’empathie.

Non point le sauveur, vous confondez parfois, chers humains, ces deux aspects. Le guerrier sait, par empathie, reconnaître l’être devant lui là où il se trouve dans son évolution. Vos pays, vos continents portent des karmas collectifs. Ainsi, le guerrier ne juge point, il accueille ce qui Est et ne tente point d’imposer sa vérité ou sa Lumière à ceux qui ne sont point, présentement, ouverts et prêts à cela. Ceci viendra ! Le guerrier est patient, tout comme il peut être fougueux dans son engagement, impétueux et totalement focussé. Il sait être patient par amour, il sait lâcher prise sur sa volonté personnelle, associée au petit moi.

 

Par amour, le guerrier sait aussi s’accueillir et délaisser la comparaison. Souvent, vous entrez dans ce mécanisme de vous comparer : ''je ne suis point assez lumineux, je ne suis point assez aimant, tel être devant moi semble plus avancé ou moins avancé''… Oubliez cela! Ceci fait partie des mécanismes codifiés pour vous maintenir dans l’illusion de la dualité. La comparaison est un élément de la dualité. Reconnaissez-vous cela ? Délaissez cela et revenez constamment à vous-même. Chacun, chacune de vous êtes unique dans votre divinité et dans votre cheminement : donc, respect de vous-même et respect des autres, en les accueillant, là où ils sont, dans leur cheminement.

 

 

Troisième volet : La Conscience

 

Le guerrier, dans son mandat sacré, est un être engagé ; un être qui choisit constamment l’Amour et la Compassion pour lui et pour toutes vies. Il est un être conscient, conscient de son cheminement et de son choix d’incarnation sur la terre. Ce qui implique la reconnaissance de tout ce qui constitue la Vie et la Présence Divine sur la terre.

 

Le guerrier, par cette conscience de la vie en lui et autour de lui, développe cette qualité d’humilité devant la beauté et la vastitude de la vie. Vie, signifiant divin, divinité car Sacrée.

 

Lorsque le guerrier reconnaît la beauté de la vie en lui et autour de lui, il reconnaît la beauté de sa planète d’incarnation et par conséquent reconnaît les multiples planètes et plans de vie par lesquels il a transité avant d’atterrir sur Gaïa, dans le cas présent.

 

Votre Armure de Lumière qui est constituée de vos corps de lumière, corps spirituels, ouvre les portes de la conscience sur de multiples dimensions .Le guerrier reconnaît, au quotidien, la présence de son armure bien au-delà des limitations de son corps physique. L’Armure de Lumière en réalité EST son Être. Voyez, percevez ainsi la vastitude de l'être. L’ouverture à la conscience vous amène à reconnaître la vie sur toutes ses formes, visibles ou invisibles à vos yeux terrestres. Dans sa conscience, il manifeste la qualité d’une foi incommensurable en la beauté de la vie. Il sait reconnaître dans l’humilité le don réel qu’est l’incarnation sur Gaïa, ou sur toute autre planète. Il sait reconnaître en cela son chemin, son chemin d’ouverture de réalisation et de manifestation.

 

Alors, le guerrier manifeste la qualité de la gratitude. La gratitude face à la vie qui l’habite. La vie qu’il manifeste par ses créations, car le guerrier est créateur. Constamment à partir de sa divinité; de sa Présence Je Suis, il ensemence de nouvelles formes, des formes qui créent actuellement, à nouveau, la conscience du paradis sur votre terre. Dans sa conscience, il sait qu’il a ce pouvoir. Il sait aussi qu’il a ce mandat de créer à nouveau l’harmonie, la paix, la beauté, l’amour et la lumière sur la terre.

 

Voilà les qualités inhérentes à la voie du guerrier ; le guerrier spirituel, le guerrier de Lumière. Vous reconnaissez-vous en cela ?

Certes, nous entendons vos formes pensées qui traduisent que cela n’est point encore tout à fait réalisé et ainsi de suite…. Toutefois, nous pouvons vous assurer, frères et sœurs de la terre, que vous portez à l’intérieur de vous tout ce potentiel. Et que par votre engagement à vous reconnaître, vous manifesterez cela. Certes, nous le répétons, le guerrier est compatissant et patient; il s’accueille et sait reconnaître ses aspects plus lourds, ceux qui doutent encore, et les ramenent dans l’unité et l’amour de son cœur.

 

Avez-vous bien-aimés, certains questionnements sur ce thème, avant que nous complétions ?

 

 

Questions et réponses :

 

- C’est au sujet de l’alcool. J’en prends à différents moments et je me demande toujours qu’est-ce qu’il en est. Il y a différents concepts à ce sujet et je me questionne 

 

- Il importe avant tout d’identifier dans quel état d’être l’alcool est consommé. Vous nous suivez ? Certes, s’il s’agit d’un geste compulsif ou de dépendance, vous avez la réponse. N’est-ce point le cas ? Il s’agit alors d’un attachement, d’un mécanisme de fuite face à l’être que vous êtes. Cependant, si l’alcool est consommé dans un état de joie ou de célébration, sans culpabilité et sans compulsion, comprenez que cela fait partie inhérente des plaisirs sur votre planète. Nous suivez-vous en cela? - oui -. Aussi, observez, observez dans quel état d’être vous ressentez l’appel à consommer. Que ce soit alcool où toute autre forme de consommation. Le guerrier est un être libre; le guerrier, constamment, cherche la liberté à l’intérieur de lui. Ainsi, nous le répétons, par l’observation il décèle les comportements de dépendance, les comportements et les attitudes qui sont des habitudes de confort ou d’inconscience. Ceci est-il clair ? - Oui.

- Nous vous remercions.

 

Y a-t-il d’autres questionnements, biens aimés ?

 

- Comment développer toutes ces qualités du guerrier ? Comment arriver à tous ces changements, tout ce dépassement, cela me semble beaucoup ? Comment comprendre tout cela ?

 

Pour développer, chère âme, tout cela comme vous le dites, il importe avant tout de revenir à l’intérieur de vous et de puiser dans la puissance d’amour de votre être, dans cette source incommensurable de votre divinité, les ressources nécessaires à la réalisation de cela. Certes, nous sommes aussi présents, nous sommes présents par ces enseignements, nous sommes présents par notre amour qui, constamment, vous enveloppe et supporte votre cheminement. Toutefois, vous êtes les maîtres d’œuvres .Voilà que, quelque soit la voie spirituelle ou le mandat que votre âme a endossé, il vous est demandé à tous de retourner avec foi et ardeur à cette conscience qui vous habite, à cette divinité, l’essence même de votre Être qui saura vous guider sur le chemin de la Réalisation.

 

Nous sommes, en quelque sorte, des intermédiaires temporaires : vous permettant, en vous reconnaissant en nous, de vous reconnaître, en vous !

 

Nous sommes aussi en quelque sorte, un aspect de vous, vos miroirs puisque nous sommes Un.

Ainsi, à chaque fois que vous référez à nous, vous référez aussi… à vous ! Cela est-il encore plus clair ? - Oui.

Nous vous remercions.

 

- Je voudrais que vous m’expliquiez la différence entre empathie et compassion ?

 

Compassion est cette qualité vibratoire qui vous permet de vous reconnaître en tout, dans une énergie du cœur, une énergie d’amour. Compassion est cette grande qualité qui, en quelque sorte, enveloppe ce rayonnement d’amour. La compassion peut prendre différentes formes : souvent vous associez compassion à douceur, harmonie, respect les uns des autres; certes cela Est. Toutefois, rappelez-vous aussi que le Maître Yeshua, Jésus, lorsqu’il a brandi le fouet dans le temple a agi par compassion. La compassion est aussi cette qualité d’authenticité qui vous permet de vous reconnaître mais aussi parfois, avec la Parole d’Or, de dire à votre voisin, votre voisine, votre frère, votre sœur que son ego est à l’œuvre. Ceci est amour. Il s’agit tout simplement avant tout, de trouver les mots du cœur et non point les mots qui portent le jugement. Vous nous suivez en cela ? Oui

 

 

En ce qui concerne l’empathie, il s’agit de développer la capacité en des termes simples, de vous mettre à la place de l’autre. De sortir, encore une autre fois, de votre petit moi pour entrer dans la réalité de l’autre.

 

En ce qui concerne la sympathie; certes vous éprouvez des mouvements, des élans envers certains êtres, vous appelez ceci sympathie. ''Je sympathise avec toi''. Il y a une facilité dans cet élan. IL y a une reconnaissance, une reconnaissance qui souvent est karmique. Avec certains êtres vous sympathisez spontanément. Avec d’autres êtres, vous avez à vous intérioriser et à reconnaître qu’il existe quelques autres résistances à la sympathie. N’est-ce point le cas ? Murmures…

Certes, ceci représente des mémoires, des blessures qui sont réactivées par certains aspects que manifeste l’être devant vous. Miroir !

Cet être

qui se présente est avant tout un enseignant puisqu’il vous permet de revenir à vous pour percevoir ce qui bloque la sympathie et ainsi pouvoir transmuter cela. Ceci est-il plus clair ?

 

- Oui c’est plus clair; cependant, lorsque nous devenons guérisseur, j’ai l’impression que nous accédons directement à la compassion et à l’empathie pour bien capter le client ?

 

Pour le véritable guérisseur, certes. Toutefois il existe aussi de nombreux pièges pour ceux qui s’identifient dans le mandat des guérisseurs. Le piège du sauveur et le piège de l’ego qui cherchent à imposer sa volonté et, ainsi de suite. Certes, le chemin du guérisseur est aussi un mandat d’accomplissement et de réalisation. Ceci demande beaucoup d’humilité, de retour à soi et d’auto observation pour identifier quelles sont les motivations à l’œuvre dans le choix d’aider les êtres à se guérir. Vous nous suivez en cela… ? Oui

Nous vous remercions.

 

 

Proposition de décret pour la libération et la manifestation

 

Nous allons compléter par une proposition, biens aimés frères et sœurs.

La proposition d’un décret. Un décret afin de vous amener, si vous le choisissez certes, à vous libérer des codes anciens de la limitation associée à l’ego et à la personnalité. Êtes vous prêts à cela? - Oui !

Ainsi, ramenez constamment l’Énergie à l’intérieur de vous.

 

Revenez dans le Temple du Cœur et prenez place à nouveau, en conscience, en totalité, dans la vibration christique qui habite votre cœur. Reprenez place sur ce  fauteuil Or et respirez d’une façon consciente. Respirez le prana et permettez à votre corps de se détendre; permettez aussi à votre mental de se détendre. Pour cela, conscientisez à nouveau que vous êtes unifiés, que vous invitez tous les aspects qui peuvent actuellement, d’une façon où d’une autre, manifester quelques résistances.Vous rappelez ces aspects dans l’Amour. Vous adombrez ces aspects d’un bouclier d’amour, vous respirez en cela.

Rappelez-vous, que même s’il y a des résistances, vous avez le pouvoir de décréter l’expansion de votre conscience incluant, certes, ces aspects qui manifestent encore quelques lourdeurs ou résistances. Ne créez point de séparation avec cela, englobez tout cela, englobez votre oui et si cela est, aussi votre non. Ceci en soi est un enseignement.

 

Ainsi, respirez profondément…, il est important, à nouveau, de conscientiser votre assise et de redresser la colonne afin de percevoir que vous êtes focussé dans l’Être, dans la conscience du cœur et aussi dans vos racines puisque Gaïa, par cela, accueillera. Ceci est votre mandat ; celui de transmettre à Gaïa la conscience de ce décret afin qu’il se manifeste dans la conscience de vos frères et sœurs de la race humaine et divine.

 

 

 

Le décret

 

En premier lieu, dans votre Présence Je Suis, affirmez à voix haute en nommant qui vous « Êtes » : Respirez…

 

 

Moi, (vous vous nommez…),

Dans ma Présence Divine,

Je choisis maintenant de laisser aller

Tous les codes anciens de limitation

Qui ont programmés mon Etre;

Dans tous les plans et toutes dimensions

Où mon Être a existé et existe encore.

 

Je choisis donc, par mon pouvoir Divin,

De dissoudre tous les codes anciens

Qui m’ont maintenus dans l’impuissance

Et la non-reconnaissance de mon Être Divin.

 

Je choisis maintenant d’intégrer ce nouveau code de manifestation

Et de co-créer ma Réalité Divine

Dans tous les plans.

 

Par le saint Nom de Dieu, Adonaï Tsebayoth

Cela Est, manifesté en moi

Et par conséquent autour de moi

 

Ainsi il en EST

 

 

Respirez profondément … Et percevez à l’intérieur de vous, la puissance de ce décret… Percevez, dans chacune de vos cellules la présence du verbe qui s’est fait chair ..., Le Verbe qui prend forme et se manifeste par votre pouvoir divin.

 

Et par la vibration du « om », par amour pour vos frères et sœurs, projetez cela dans vos racines afin que Gaïa accueille dans son cœur inconditionnel ce décret et qu’elle le rayonne dans le cœur de tous ses enfants

 

Procédez maintenant avec la vibration du OM à partir de votre cœur, bien aimés Om x 3fois. Om Nama Shivaya, je reconnais le Divin en moi, Om Nama Shivaya, et en tout ce qui est Om Nama Shivaya.

 

Biens aimés, par ce décret, vous avez choisi d’éveiller à l’intérieur de vous le pouvoir de manifester toutes ces qualités et toutes autres qualités que vous choisirez d’incarner et de manifester. Vous Êtes tout cela.

 

En service pour Gaïa et pour vos frères et sœurs,

Michaël, Je Suis.

Namasté (salutation) Grand silence…

 

Avant de vous quitter, recevez une imprégnation d’Amour,

Un fort souffle est projeté par Michaël

Et cela Est.

 

À bientôt,

À toujours…